Les palais

Hôtel de ville

En face à la cathédrale se dresse l’hôtel de ville du XIIIe siècle. Construit en 1206, initialement il comprenait une grande salle pour les réunions du peuple. La structure médiévale du bâtiment restait inchangée jusqu'à la fin du XVe siècle. Plus tard, les fenêtres trilobées du XII siècle ont été remplacées par des fenêtres rectangulaires en ajoutant le balcon de marbre appuyé contre le pilier central de la façade. Parmi les œuvres, les plus importantes, qui sont logées dans le bâtiment il y a : le portail de la seconde moitié du Ve siècle dans le hall de l'escalier, les grandes toiles des peintres Genovesino, Malosso et Boccaccino, illustrant des églises de la ville désormais démolies et le plâtre de la porte Stanga (l'original se trouve au Louvre) dans la salle de réunion.

Palais Cittanova

Le bâtiment, situé sur la place, a été construit en 1265. Avec l'église de S. Agata, il forme le centre de l'expansion de la ville médiévale. Tout au long du XIIe siècle, dans le palais, le « Conseil de la Ville Nouvelle » se réunissait, tandis que depuis 1412 il est devenu le siège de la corporation des marchands du futaine. En 1756 il a été utilisé comme une caserne, puis siège des archive notariales. Restauré à la fin du XXe siècle, il est utilisé actuellement pour des conférences et des événements.

Palais Stanga

Construit au XVe siècle, mais largement remanié au milieu du XVIIIe siècle, il a été partiellement préservé du côté de la cour face à l'entrée, richement décoré en terre cuite. Le mur entier a une exubérance décorative incroyable : des colonnes, des arches avec frises, des profils d'empereurs, un cadre avec volutes végétales et étagères, un bandeau avec des décorations en relief, cariatides.

Au-delà du portail de fond, les visiteurs peuvent admirer un beau jardin à l'italienne. A l'intérieur, il est possible de visiter un certain nombre de chambres à l'étage principal - qui est accessible par un grand escalier - avec des plafonds peints et des sols précieux à parquet incrusté, de nombreux meubles et des tissus néoclassiques d'origine. Le bâtiment abrite l'Institut Agricole Stanga, la Fondation Cariplo, le Quartier Culturel de la Province de Crémone.

Palais Fodri

Il représente l'un des exemples les plus importants de l’architecture noble de la Renaissance lombarde, influencé par la domination Sforza (fin sec. XV). Le façade élégante est ornée de maçonnerie architecturale et de décorations de fabrication exceptionnelle. Au-delà du vestibule s’ouvre la cour, l'élément le plus intéressant de l'immeuble, qui a été construit en intégrant les bâtiments médiévaux précédentes.

A l'intérieur du bâtiment on a conservé deux salons avec des restes de la décoration à fresque d’origine et les poutres des plafonds avec des séquences entières de tablettes de bois avec des profils peints de personnages célèbres de l'époque.

Palais Trecchi

Construit en 1494, ce palais qui s’est distingué par sa magnificence a accueilli des rois, des empereurs, des cardinaux, des hommes éminents et des condottieres, parmi lesquels se trouve Louis XII de France, Charles V d'Espagne et Garibaldi. Les décorations d’origine sont conservées au Musée Sforzesco à Milan. La structure actuelle est affectée par les nombreuses interventions qui ont eu lieu, principalement avec des personnages néo-gothiques. La cour a été en grande partie reconstruite dans le style néo-gothique à l'époque romantique ; les dix-huit colonnes en marbre rouge de Vérone qui soutiennent les arches viennent de la bibliothèque détruite du monastère de S. Agostino. Actuellement, le bâtiment est siège de congrès, d'expositions et de réceptions.

Palais Trecchi, siège du cours CEEP >

Palais de l’art

Le palais, commandée à l'architecte napolitaine Carlo Cocchia par Roberto Farinacci (membre dirigeant du Parti National fasciste), reste l'un des points d'arrivée de la culture architecturale du début des années quarante. Le bâtiment abrite le Musée du violon .

Visiter le musée du violon >

Palais Affaitati

Réalisé dans la seconde moitié du Ve siècle pour célébrer les Affaitati - riche famille de banquiers et marchands, propriétaires d'un marquisat dans les Flandres, les financiers d'exploits militaires de Charles V contre les Hollandais – il reflète l'intention de pompe et la magnificence des clients. Le salon qui mène à l'étage principal, richement décoré de fresques, est parmi les exemples les plus importants et les plus complexes de baroque Lombard. Dans le palais on trouve : le Musée Civique Ala Ponzone, le Musée des Sciences naturelles, la Bibliothèque d'État.

http://musei.comune.cremona.it/PostCE-display-ceid-18.phtml

Palais Pallavicino Ariguzzi

Construit vers la moitié du XVe siècle et rénové en 2005, il est le siège de l'école internationale de lutherie, qui compte des membres de partout dans le monde.

http://www.scuoladiliuteria.it/


Pour découvrir plus encore sur la ville, aller au site http://turismo.comune.cremona.it/en